• La complexité d’une gestion de la comptabilité pour une SCI

     

    Les rôles de la SCI ou Société Civile Immobilière sont multiples allant de l’achat, de la gestion, de la protection des droits de propriétaires, et de la gestion des droits de successions et bien d’autres encore. Ces avantages attirent de plus en plus d’investisseurs, constituant un véritable engouement aussi bien chez les particuliers que les investisseurs. Cependant, avant de vous lancer dans la constitution d’une SCI, découvrez les différentes obligations que doivent remplir une SCI.

    Les obligations d’une SCI transparente

    Pour les SCI dites transparentes, leurs revenus seront imposés sous la forme d’un impôt sur le revenu pour chacun des associés. Il est à noter que cette déclaration  devra être transmise auprès  du service des impôts. La SCI doit tenir un bilan mentionnant ces diverses informations, qui à leur tour reflètent la santé financière de la SCI. Ce point est important pour pouvoir connaître la finance de l’entreprise au cours de son année comptable.

    Les obligations d’une SCI assujetties à l’impôt sur les sociétés

    Pour ce genre de SCI, une déclaration de l’imposition doit être effectuée et un bilan doit être établi afin d’être approuvé par les associés. Les SCI assujetties à l’impôt sur les sociétés doivent remplir les mêmes obligations comptables que les autres sociétés ayant le même régime fiscal. Certes, ce régime présente de multiples facettes comptables, mais reste indispensable pour les SCI qui opèrent dans diverses opérations immobilières.

    Les différents types de compte tenu par une SCI

    La SCI doit présente un compte de résultat et un compte des bénéfices. Le compte des résultats affiche entre autres le relevé des recettes ainsi que le relevé des charges. Le comptable pourra tenir manuellement le grand livre comptable ou se servir des logiciels de comptabilité simple. Outre cela, une SCI doit aussi tenir un compte de résultats et de bénéfices et présenté à l’assemblée générale annuelle. Chaque associée pourra ainsi découvrir leur part social et d’effectuer eux-mêmes la déclaration fiscale au titre de l’impôt sur le revenu.

    A noter que ceux ne sont pas les bénéfices versés qui feront l’objet d’une déclaration fiscale mais plutôt les bénéfices effectifs de la SCI. Les revenus concernent aussi bien les biens immobiliers que les placements générant des intérêts. Afin de gérer au mieux  votre activité dans le milieu de la SCI, il est conseillé de faire appel à un professionnel dans la gestion comptable SCI. Cela est important surtout pour les personnes qui souhaitent donner un tremplin à leur développement entrepreneurial.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *